Il est rare de voir un alpiniste avancer vers le sommet en reculant constamment. C’est avec le regard en direction de la cime inconnue qu’il choisit d’avancer, plutôt que de regarder en arrière, vers la sécurité. A.Trottier